QUASI BLUES - Feat : Vincent Bucher (Fr)
Samedi 17 (21H00) et dimanche 18 octobre 2020 - 20H30


C’est Fabrice Joussot (guitare, vocal) et Stéphane Bertolino (harmonica)
QUASI BLUES a fait ses débuts en 1994 et a sillonné toute la France et une partie du Canada. Habitué des cafés concerts, des clubs, et des festivals.
Ces musiciens imposent un feeling authentique remplie d’énergie, et une musique fougueuse indéniable.
Leur son et leur style s’affirment radicalement dans la grande époque de la musique noire américaine d’antan.
Ils sont heureux de jouer ensemble et partagent avec leur public les vibrations et les humeurs de ce blues à la fois roots et moderne, ne laissant personne indifférent ou insensible.
Attention ! Leur folie est contagieuse, et vous risquez vite de vous retrouver en train de danser et de chanter sans jamais vouloir vous arrêter !
Ce mélange de virtuosité, de spontanéité et de générosité est un vrai régal pour les yeux comme pour les oreilles.
Références : premières parties de CANNED HEAT, THE FABULOUS THUNDERBIRD , BB KING, AlVIN LEE, VAN WILKS
Alors que Stéphane Bertolino s’apprête à répondre à nos questions depuis sa ville natale de Toulouse, il est au beau milieu de l’écoute d’un album de jazz. « La musique, c’est ma passion », dit-il tout en baissant le volume pour nous parler de son groupe de blues AWEK et du prix de « Meilleur Harmoniciste » qu’il a reçu en février dernier dans le cadre du "International Blues Challenge" de Memphis, dans le Tennessee.
Stéphane Bertolino vient d’une famille de musiciens, l’exposant à cette discipline dès son plus jeune âge. C’est à 16 ans, dans la ville rose, qu’il a découvert sa passion, dans un club de musique où jouaient un harmoniciste et un pianiste. « Le son qui est sorti de cet harmonica-là, ça m’a vraiment transformé… Je me suis dit, c’est ça que je veux faire, c’est ça que je veux jouer. Ce son m’a complètement paralysé. »
Le lendemain, Stéphane achète son premier harmonica et apprend seul à jouer de cet instrument. Sans formation, il écoute en boucle des cassettes de jazz et de blues et essaye d’en reproduire les sons : « Je me mettais là avec ma chaîne hi-fi, en appuyant sur stop / play / stop / play, jusqu’à reproduire les sons entendus ».
C’est au début des années 2000 que Stéphane rencontre les musiciens de son groupe AWEK - le chanteur et guitariste Bernard Sellam, Joël Ferron à la basse et Olivier Trebel aux percussions - avec lesquels une connexion immédiate se forme. Sept albums et quelques centaines de concerts plus tard, AWEK est aujourd’hui un groupe de blues de renom des deux côtés de l’Atlantique. Le critique américain de la revue the Blues Country and Rock ‘n Roll, Serge Sciboz, décrit ainsi le style du groupe comme « un cocktail explosif, un subtil mélange de groove et d’émotions, mêlant clacissisme et originalité, passion et sobriété, orthodoxie et singularité ». En 2011, le dernier album du groupe, It’s Rollin’, enregistré à Austin, au Texas, leur a value une seconde invitation au festival international de la capitale du blues, Memphis.
Stéphane avoue avoir été surpris d’apprendre l’existence d’un prix consacré aux harmonicistes, et, surtout, d’apprendre en avoir été le gagnant ! Il s’est ainsi rendu sur la scène pour accepter ce prix des mains du talentueux Lee Oskar, rendant hommage à sa grand-mère récemment décédée et, bien sûr, à ses acolytes. « Pourtant, la musique n’est pas une compétition. On le fait parce qu’on l’aime » précise-t-il.
Que nous préparent donc Stéphane Bertolino et son groupe pour la suite ? Après Memphis, nos musiciens se rendront à Berlin pour participer à l’"European Blues Challenge" et préparent d’ores-et-déjà leur 8ème album qu’ils espèrent peut-être enregistrer en Californie, et pour sûr aux Etats-Unis.

Biographie de Fabrice Joussot
Fabrice Joussot commence la guitare, le chant et la composition à 16 ans. Il fait ses études au Centre Musical et Créatif de Nancy (CMCN). Professionnel depuis 1994, avec plusieurs expériences blues, swing, rock... Guitariste,chanteur, auteur, compositeur et interprète au sein du groupe « Flyin Saucers Gumbo Spécial » avec lequel il accompagne des artistes comme Jimmy Burns (Chicago), Katy Davis (Chicago) et Sugaray (Los Angeles). Il accompagne pendant 5 ans « Wayne Law » Melvia Chick Rodgers (USA), Shaun Booker (USA) et JJ Thames (USA).
Egalement créateur du duo Quasi Blues avec Stéphane Bertolino, Acoustic Project et Fabulous Fabs. Il se produit en premières parties de Canned Heat, The Fabulous Thunderbirds, ses influences sont Freddie King, Albert Collins, BB King, Muddy Waters, T Bone Walker, Jimmy Hendrix, JJ Cale.
Fabrice Joussot fait partie des talentueux guitaristes français de blues, de plus en plus inspiré aujourd´hui par la soul music, le blues et la création.
Habitué des cafés concerts, des clubs, et des festivals, Ces deux musiciens imposent un feeling authentique remplie d’énergie, et une musique fougueuse indéniable. Leur son et leur style s’affirment radicalement dans la grande époque de la musique noire américaine d’antan. Ils sont heureux de jouer ensemble et partagent avec leur public les vibrations et les humeurs de ce blues à la fois roots et moderne, ne laissant personne indifférent ou insensible. Attention ! Leur folie est contagieuse, et vous risquez vite de vous retrouver en train de danser et de chanter sans jamais vouloir vous arrêter ! Ce mélange de virtuosité, de spontanéité et de générosité est un vrai régale pour les yeux comme pour les oreilles. Une belle énergie. Références: premières parties de CANNED HEAT, THE FABULOUS THUNDERBIRD , BB KING, ALVIN LEE, VAN WILKS, RICKIE LEE JONES etc.

Né le 31mai 1962, Vincent Bucher découvre le blues et l’harmonica à l’âge de 16 ans,un an plus tard il rencontre l’harmoniciste afro-américain Sugar Blue qui le « coachera » et l’initiera a la scène. Il fait aussi la connaissance de Tao Ravao avec qui il se produit dans les rues et les métros parisiens puis ensuite au sein de divers groupes. Dans les années 80 seul ou avec le groupe « HOT’CHA », il joue avec de nombreux bluesmen tels: Louisiana red, Eddie Shaw, Jimmy Johnson, Eddie C Campbell, Melvin Taylor etc…